Moulin à café 2

 

 

    Hier j'ai joué pour la deuxième fois le début de ma pièce ETRE UN HOMME lors d'une scène ouverte en compagnie de ma copine qui n'a jamais joué la comédie de sa vie et ça s'est très bien passé. Les gens ont ri, d'autres ont plutôt souri et malgré le fait que nous étions les premiers à jouer lors de la première scène ouverte de comédie de la saison au moulin à café et bien tout s'est très bien passé. Julienne, la personne qui s'occupe de la programmation du lieu, nous a proposé de jouer la pièce dans son intégralité et nous a invité pour le festival d'art de la scène du moulin à café. Des spectateurs sont venus spontanément nous voir après la scène ouverte pour nous féliciter et louer notre professionnalisme. Que demander de plus?

   Après cette soirée bien agréable dur retour à la réalité et au fait qu'on ne peut effectivement pas plaire à tout le monde. Ce matin je viens juste de rencontrer une comédienne qui après avoir lu le début d'ETRE UN HOMME a préféré poliment s'en aller. Le texte ne lui plaisait vraiment pas et ça se voyait car lors de sa lecture pas un seul rire et une moue dubitative qui ne présageait rien de bon. C'est une  première pour moi mais probablement pas une dernière et il faut vraiment se blinder dans ce métier car le rejet en est une partie constituante. Je vais de ce pas corriger et améliorer l'écriture et la construction de la deuxième partie de ma pièce en espérant tout de même trouver LA COMEDIENNE idéale pour jouer toutes les femmes d'ETRE UN HOMME. 

Moulin à café